Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Crémadès... Ma vie d'homme, ma vie d'artiste
  • Michel Crémadès... Ma vie d'homme, ma vie d'artiste
  • : Vous parler de ma passion, pousser mes coups de gueules, ouvrir pour vous un peu le livre de ma vie et peut-être répondre aux interrogations que vous avez quant à mon métier d'acteur...
  • Contact

Texte libre

Recherche

Texte Libre

Merci de me rendre cette petite visite !!!

 

J’aime passionnément mon métier comme je peux le détester parfois, mais pour vous, public, ma fidélité a toujours été sans faille. Mon ami Patrick Jorge, qui organise des festivals de cinéma, me dit souvent :
 

 "Quand je dis ton nom, les gens ne tiltent pas forcément, mais lorsque je montre ta photo, la réaction est immédiate ! Le public te suit depuis des années entre cinéma, théâtre et télévision et t’apprécie énormément pour ton travail." 


Si vous faites partie de tous ces fans, je vous remercie et tâcherai d’être encore quelques années à la hauteur. Mon ami rajoute et j’en finirai là :

 

« La célébrité, c’est être connu, la popularité, c’est être reconnu !!! »

 

Je suis donc très fier d’être populaire.

 

Je vous invite à vous inscrire sur la newsletter en haut, à droite afin de recevoir la suite de mes aventures !!!

 

 

 

Archives

30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 16:27

Je ne pensais pas revenir vous voir si vite mais l’actualité…

Un grand du cinéma, un de plus, est allé « faire rire le Bon Dieu » !

Michel Serrault, comédien complet, qui pouvait nous faire passer du rire aux larmes, qui avait une façon d’investir les personnages qu’il incarnait de façon si étrange et si remarquable.

 

 

 

La famille Galipeau va malheureusement pouvoir enfin hériter de la maison de Monsieur Louis Martinet …

 

 

 

Je n’ai jamais eu la chance de travailler avec ce grand monsieur et je le regrette vivement.

 

 

 

Dans mon dernier article, je vous parlais du théâtre du Palais-Royal. C’est là que je l’avais vu avec son partenaire de toujours Jean Poiret dans « La Cage aux Folles ».

 

 

 

Ce n’était pas une pièce de théâtre comme les autres mais un feu d’artifice.

 

 

 

Pierre Mondy, avec qui j’avais bossé dans « Oscar », qui avait mis en scène « La cage aux folles », m’avait dit qu’il était obligé de revenir régulièrement pour rassurer les comédiens qui avait du mal à suivre le rythme des deux locomotives « Zaza et Renato », et surtout qu’il essayait désespérément de resserrer le texte car les improvisations de ces deux « comédiens fous » faisaient que la pièce décalait forcément et pouvait durer du coup jusqu’à trente minutes de plus.

 

 

 

Pour le plus grand bonheur du public !

 

Qui va remplacer ce « monstre sacré » irremplaçable ?

 

 

 

La question est mal formulée car personne ne peut remplacer personne mais il convient plutôt de dire : Qui est capable de nos jours d’être à la hauteur de ce Monsieur qui, lui, n’était pas un produit formaté mais un vrai artiste !

 

 

 

Il allait chercher les personnages, il leur donnait de la chair, il ne les tirait pas vers lui pour en faire du Michel Serrault. Il avait su évoluer avec le temps vers d’autres registres et ses cheveux blancs ne lui enlevaient nullement la force qu’il avait en lui.

 

 

 

 

Il est à souhaiter qu’on ne remonte pas un de ces jours la pièce « La Cage aux Folles » n’importe comment et surtout avec n’importe qui !

 

 

 

No Comment !!!

 

 

 

 

C’est un jour de grande tristesse pour nous tous, gens de la profession et public.

 

 

 

Le spectacle doit continuer, n’est ce pas…

 

 

 

 

«  A tout bientôt !!! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jade 14/08/2007 10:47

C'était un grand acteur, et c'était aussi un être drôle plein de fantaisie et d'humanité.C'est sûr,il va nous manquer.Heureusement il y a les films pour le voir et le revoir encore.

quaty 06/08/2007 12:15

Michel Serrault reste pour moi le compère de Jean Poiret. Dès qu'ils se retrouvaient il y avait une alchimie merveilleuse.
Il jouait parfaitement les salauds étant plus jeune et plus près de nous, les papys tranquilles. 
Quleque soit les rôles tout lui allait bien.
C'était un acteur Humble.
 

Michel C. 03/08/2007 00:39

A Saby...
J'aime bien Triple patte, l'homme qui, ente deux tasses, parle en Latin! Pour Obélix, cela aurait été vraiment très dur!!! Bonne projo D'Astérix et Cléo, quant aux bises à Maëlys, je pense que je ne vais pas me forcer...
Courage pour les travaux, une bise à Jolie Jeanne et @ bientôt!
 

saby 02/08/2007 21:15

c'est vraiment dommage pour la rencontre.....moi je l'aurais bien vu en César Michel...avec une couronne de laurier autour de la tête....non?
2007 aura vraiment été une année bien triste pour le cinéma français. Heureusement pour nous, le 7eme art rend les artistes éternels une fois passé le portail de St Pierre...
...En parlant de César, je m'en vais de ce pas revisionner astérix et cléo...en film comme en déssin animé c'est celui que je préfère!
je vous souhaite une très bonne soirée et embrassez fort Maélys pour moi
sabrina
 

Ju 31/07/2007 09:34

Tu fais partie de cette génération d'artiste, "vrai" qui vont tout chercher dans leur tripes. Qui ne sont pas formatés, à faire n'importe quoi, n'importe comment. E t c tout ce qui compte pour moi.......